Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

20 Septembre 1940

Publié le par Fix

Le retour en zone occupée est interdit aux Juifs et aux étrangers.

Edouard Herriot, maire de Lyon, est destitué de ses fonctions.

source : guerre-mondiale.org


La Nouvelle-Calédonie se rallie à la France Libre.

source : guerre-mondiale.org


uk.gifFront ouest
Bataille d'Angleterre
Dans la journée

Un raid majeur de 100 avions, principalement constitués de chasseurs, à lieu à 11h sur l'est du Kent.
De nombreuses reconnaissances ont lieux sur la côte

La nuit
L'activité allemande est très réduite en comparaison des nuits précédentes.
Londres reçoit l'alerte rouge à partir de 19h50 pour des raids d'avions seuls.
De 21h à 23h les attaques allemandes sont importantes au dessus de Shoreham, Dungeness et l'estuaire de la seine.
Les raids cessent entre 0h14 et 1h19 ou ceux ci reprennent sur Londres.

Météo : beau temps, avec quelque averses.
Opérations britanniques : 12 patrouilles faites par 16 avions dans la nuit du 19 au 20 septembre. 124 patrouilles faites par 540 avions le 20 septembre.
Opérations allemandes (estimations RAF) : 200 avions ont étés engagés au dessus de la Grande-Bretagne dans la nuit du 19 au 20 Septembre. 150 l'ont étés le 20 Septembre en journée.
Pertes allemandes déclarés par la RAF : 4 chasseurs, 1 bombardier et 1 avion non identifié confirmés, 1 chasseur probable.
Pertes alliées déclarés par la RAF : 7 avions
Nombre d'avions utilisables par le Fighter command le 20 Septembre à 9h : 55 Blenheim, 237 Spitfires, 391 hurricanes, 21 Défiants et 7 gladiators

source : Bataille d'angleterre sur le site de la RAF, Battleofbritain.net
coule-1.jpgAtlantique nord
Le U138 attaque le convoi OB-216 à 52 miles au nord ouest de l'île de Rathlin, en Irlande, et coule le cargo panaméen Boka, le baleinier britannique New Sevilla et le paquebot britannique City of Simla.

Océan Indien
Le corsaire allemand Atlantis coule le paquebot français Commissaire Ramel.

source : UBoat.net, scharnhorst-class.dk


canada.gifLe comité canadien pour le développement des techniques et des sciences de guerres accepte la requête de M. Frederick Banting pour commencer des recherches sur les armes bactériologiques.

source : Worldwar-2.net


etoile.jpgLe fort de Breendonk, en Belgique, est transformé en SS-Auffanglager (camp d’hébergement) sous la tutèle de la Sicherheitspolizei-Sicherheitsdienst (en abrégé Sipo-SD), la police politique allemande.
Le SS-Sturmbannführer (major SS) Philipp Schmitt arrive au Fort avec ses premiers prisonniers dans la journée du 20 Septembre.

Durant la première année d’occupation, les Juifs constituent la moitié du nombre total de prisonniers. A partir de 1942 et la création du « Sammellager » de la caserne Dossin où les Juifs sont rassemblés avant leur départ vers l’est et les camps d’extermination, la plupart des Juifs disparaissent alors de Breendonk qui devient petit à petit un camp pour les prisonniers politiques et les résistants

Le 22 septembre 1941, un premier convoi de prisonniers politiques belges est transféré de Breendonk et de la citadelle de Huy au camp de concentration de Neuengamme près de Hambourg. D’autres convois suivront…

Breendonk devient un camp de transit où l'on reste en moyenne trois mois avant d’être déporté vers les camps de concentration en Allemagne, en Pologne ou en Autriche.

Le régime instauré par les nazis diffère à peine de celui d’un véritable camp de concentration. La sous-alimentation et les travaux forcés minent les corps et les esprits. Les nombreux sévices entraînent parfois la mort des prisonniers.

Entrée du fort de Breendonk

Initialement, le camp est gardé uniquement par quelques SS allemands et un détachement de la Wehrmacht. En septembre 1941, la Wachtgruppe du SD arrive en renfort : cette fois-ci, il ne s’agit pas de SS allemands mais principalement de Flamands.

Au total quelque 3500 personnes, parmi lesquelles une trentaine de femmes, ont connu l’« Enfer de Breendonk ». Sur ce nombre 1733 ne survivront pas à la guerre et au moins 185 seront executés dans l'enceinte même du fort.

Il sagit du seul camp de concentration implanté en Belgique. Il portait la mention suivante, tiré de l'enfer de Dante, sur ses portes "Vous qui entrez, laissez toute espérance"

source : breendonk.be, Wikipedia, Encyclopédie multimedia de la shoah (photo)


Caricature de David Low paru dans le Evening Standard le 20 Septembre 1940 : "Il a demandé la paix"

sur la barrière: France ,non occupé
sur le manteau: Petain
Sur le papier : cacahuètes

source : CartoonHub

19 Septembre 1940

Publié le par Fix

uk.gifLe ministre du travail, M. Ernest Bevin, annonce que jusque la fin Août 51 261 hommes ont été enregistrés comme objecteurs de conscience

Front ouest
Adolf Hitler annonce formellement que l'invasion de l'Angleterre est reportée indéfiniment.
En conséquence la flotte prévue pour l'invasion de l'Angleterre commence à se disperser. 1.918 péniches avaient été rassemblées, dont 214 ont été coulées ou endommagées par la R.A.F. De même, sur les 170 transports regroupés par les Allemands, 21 ont été perdus.

Bataille d'Angleterre
Dans la journée

Activité allemande très réduite. Aucune attaque majeure n'a lieu dans la journée. De nombreuses reconnaissances ont lieux sur le sud est, le sud du pays de galle, la zone de Liverpool et les convois

La nuit
A 19h56 la zone de Londres est à nouveau en alerte rouge.
A 21h, environ 6 raids sont au dessus de Londres et 6 autres dans la zone de l'île de Wight, le Kent et le pays de Galle.
A partir de 22h l'activité est confiné au Kent, Londres et à l'estuaire de la Tamise au large du Suffolk et du Sussex.
Brighton est durement bombardé dans la nuit.

Résultat d'un bombardement sur Londres

Météo : temps pluvieux
Opérations britanniques : 63 patrouilles faites par 65 avions dans la nuit du 18 au 19 septembre. 108 patrouilles faites par 237 avions le 19 septembre.
Opérations allemandes (estimations RAF) : 275 avions ont étés engagés au dessus de la Grande-Bretagne dans la nuit du 18 au 19 Septembre. 70 l'ont étés le 19 Septembre en journée.
Pertes allemandes déclarés par la RAF : 6 bombardiers confirmés, 1 bombardier probable.
Pertes alliées déclarés par la RAF : aucune
Etat des aérodromes : aucune information
Nombre d'avions utilisables par le Fighter command le 19 Septembre à 9h : 51 Blenheim, 211 Spitfires, 364 hurricanes, 21 Défiants et 7 gladiators

source : guerre-mondiale.org, onwar.com, Bataille d'angleterre sur le site de la RAF, Battleofbritain.net, Worldwar-2.net, ww2incolor.com (photo)
coule-1.jpgAtlantique nord
Le sous-marin italien Guglielmo Marconi coule le chalutier espagnol Alm. Jose de Carranza.

source : RegiaMarina.net


allemagne.pngitalie.jpgLe ministre allemand des affaires étrangères, M. Ribbentrop, rencontre le président du conseil italien, Benito Mussolini, et son ministre des affaires étrangères, le comte Ciano, à Rome. Il met en garde les Italiens contre une attaque de la Grèce ou de la Yougoslavie. Mussolini répond qu'il fera la conquête de l'Égypte avant.

source : guerre-mondiale.org, onwar.com
japon.gifUn ultimatum japonais est remis au gouverneur général de la colonie française d'Indochine, l'amiral Decoux, demandant la signature d'un accord pour le 22 Septembre à minuit (heure de Tokyo, 22h en Indochine).

source : Wikipedia, clio.fr

Caricature de David Low paru dans le Evening Standard le 19 Septembre 1940

sur le batteau : Flotte de barge
Texte :
- Ai je le contrôle de la mer?
- Non mon führer
- Ai je le contrôle de l'air?
- Non mon führer
- Alors que l'invasion commence!

source : CartoonHub

18 Septembre 1940

Publié le par Fix

uk.gifFront ouest
Bataille d'Angleterre
Dans la journée

3 attaques majeures ont lieux dans la journée.
- A 9h 150 avions attaquent en 3 vagues le nord et l'est du Kent, Londres et le nord Foreland
- A 12h15 300 avions en 5 vagues attaquent Londres et le sud est.
- A 15h45 400 avions en 9 vagues attaquent encore une fois Londres et le sud est.

La nuit
L'alerte rouge commence à Londres à partir de 19h suite à un raid de 200 avions venant de Dungeness. C'est la première fois qu'un raid de cette importance est signalé de nuit.
Londres est bombardé jusque 5h30. Liverpool et les midlands sont aussi bombardés en première partie de nuit. Le sud du pays de galle et Bristol sont moins touchés qu'a l'habitude.

Londres est gravement touché suite aux raids de la journée

Action de récupération d'aluminium pour la production de guerre. Si ces actions n'auront qu'un impact négligeable sur la production elle même, leur effet sur le moral de la population est quand à lui bien tangible en donnant le sentiment à la population qu'elle participe elle aussi au combat

Météo : beau temps avec beaucoup de vent.
Opérations britanniques : 44 patrouilles faites par 45 avions dans la nuit du 17 au 18 septembre. 200 patrouilles faites par 1210 avions le 18 septembre.
Opérations allemandes (estimations RAF) : 200 avions ont étés engagés au dessus de la Grande-Bretagne dans la nuit du 17 au 18 Septembre. 800 l'ont étés le 18 Septembre en journée.
Pertes allemandes déclarés par la RAF :
10 chasseurs et 36 bombardiers confirmés, 11 chasseurs et 5 bombardiers probables.
Pertes alliées déclarés par la RAF : 12 avions
pertes réelles : 19 avions allemands et 12 avions britanniques
Etat des aérodromes : aucune information
Nombre d'avions utilisables par le Fighter command le 18 Septembre à 9h : 49 Blenheim, 222 Spitfires, 362 hurricanes, 23 Défiants et 8 gladiators

source : onwar.com, guerre-mondiale.org, Bataille d'angleterre sur le site de la RAF, Battleofbritain.net
egypte.gifFront d'Afrique du nord
L'avance de la Xe armée italienne est complètement arreté, officiellement à cause de difficultés de ravitaillement. Leur activité va maintenant consister à se fortifier, délaissant même de garder un contact avec les troupes britanniques qui sont en retraites vers Mersa Matruth.

source : onwar.com, guerre-mondiale.org
coule-1.jpgAtlantique nord
Le U48 attaque le convoi SC-3 au sud de l'Islande, convoi qui a déjà été attaqué les 15 et 16 septembre, et coule le cargo britannique Magdalena.
Le U48 attaque le convoi OB-213 à 253 miles au sud ouest de Rockall, et coule le cargo britannique Marina et le paquebot britannique City of Benares. Le City of benares transportait 90 enfants britanniques évacués vers le Canada. Sur les 255 victimes du naufrage, 77 sont des enfants et 121 des membres d'équipage.
Le sous-marin italien Alpino Bagnolini coule le cargo espagnol Cabo Tortosa.

source : UBoat.net, RegiaMarina.net

17 Septembre 1940

Publié le par Fix

Le rapport des préfets sur ce qui se passe en zone occupé rapporte les choses suivantes.

- Les préfets doivent s'opposer au retour des réfugiés dans les zones nord (rattaché à la Belgique) et est (intégré au Reich). Le rapport rapporte cependant que des retours dans ces zones sont parfois possible suivant les cas.

- Le plan de rationnement est adouci par les autorités allemandes sur demande des autorités françaises (augmentation à 100 grammes de ration hebdomadaire de corps gras), et le transport de denrées alimentaires entre la zone libre et la zone occupée est facilitée.

- des tracts communistes ont été distribués à Epinal et dans la région parisienne. Les allemands en cherchent les auteurs

- des incidents ont eu lieu dans divers endroits.
A Royan une sentinelle allemande est attaquée. Une amende de 150 000 reichsmark est à payer et 10 personnes sont prises en otage par les allemands, avec menace de les exécuter si les attaques continuent.
Dans les Vosges des fils téléphoniques ont été coupés et un garçon de ferme, accusé du délit, a été fusillé fin Août.

- l'observation de la presse rapporte que celle ci n'est presque plus virulente à l'égard du régime de vichy et l'armée allemande. Une campagne anti religieuse tend à se développer.
Les directeurs de journaux sont invités à glorifier la personnalité du chef de l'état, le maréchal Pétain, autant que c'est possible.

- Les autorités d'occupations demandent à la SNCF 3000 locomotives et 85000 wagons. Ces demandes sont en hausse, le 31 Août les allemands ne demandaient que 1000 locomotives et 35000 wagons.

- augmentation inquiétante du chômage. Une demande de mesures pour contrer cette augmentation est faite par les préfets.

Affiche de propagande du gouvernement de Vichy à la gloire du maréchal

source : Histoire de notre temps, mémorial de caen (photo)
uk.gifLe premier ministre britannique, M. Winston Churchill, annonce à la chambre des communes que dans la première moitié de Septembre 200 civils ont été tués 8000 gravement blessés.

Front ouest
Dans la matinée un communiqué arrive par radio aux commandants des Luftflottes allemandes. Ce communiqué indique que l'opération Seelöwe est repoussée jusqu'a nouvel ordre et que les infrastructures de chargement pour les troupes aéroportées, sur les aéroports hollandais, peuvent être démantelés, ainsi que les barges qui se trouvent à Anvers.

Ce message est intercepté par les britanniques qui le décryptent, apprenant par la même que l'invasion n'aura pas lieu en 1940. Le ministre de l'air attribut cette nouvelle au succès rencontré par la RAF le 15 Septembre.

La nouvelle de l'ajournement de l'invasion de l'Angleterre n'empêche pas le Bomber command de continuer à mettre la pression sur les allemands, en bombardant à nouveau les rassemblements de barges sur la côte française.

Bataille d'Angleterre
Dans la journée
Activité allemande réduite à cause du mauvais temps. Une attaque majeure, comprenant 300 avions, est lancé sur le Kent à 15h30, montant jusque Maidstone.

Le reste de l'activité allemande se réduit à des raids de reconnaissance.

La nuit
L'activité est à nouveau concentré sur la zone de Londres et sur le sud est, avec quelque raids pénétrants jusque le sud du pays de galle et Liverpool.
Les premiers raids arrivent à partir de 19h30, et à partir de 1h la presque intégralité des raids est concentré sur Londres. Les bombardements continuent jusque après de 6h du matin.
Le croiseur HMS Sussex est endommagé dans le port de Clydeside par les bombardements.

Météo : averses et Orages avec quelques éclaircies
Opérations britanniques : aucune opérations durant la nuit du 16 au 17 septembre. 121 patrouilles faites par 356 avions le 17 septembre.
Opérations allemandes (estimations RAF) : 248 avions ont étés engagés au dessus de la Grande-Bretagne dans la nuit du 16 au 17 Septembre. 356 l'ont étés le 17 Septembre en journée.
Pertes allemandes déclarés par la RAF : 6 chasseurs, 2 bombardiers et 2 avions non identifiés confirmés, 4 chasseurs probables.
Pertes alliées déclarés par la RAF : 5 avions
Etat des aérodromes : Biggin Hill n'est utilisable qu'avec précaution
Nombre d'avions utilisables par le Fighter command le 17 Septembre à 9h : 49 Blenheim, 222 Spitfires, 362 hurricanes, 23 Défiants et 8 gladiators

source : Bataille d'angleterre sur le site de la RAF, Battleofbritain.net, guerre-mondiale.org, onwar.com, Worldwar-2.net
bataille-aeronavale.jpgMer Méditerranée.
Le croiseur HMS Kent, en route pour Bardia pour en bombarder les installations portuaires, est attaqué et gravement endommagé par un avion torpilleur SM-79  italien. L'avion italien est piloté par Carlo Emanuele Buscaglia, un des meilleurs pilotes italiens de la guerre.

Le HMS Kent est remorqué, avec de grandes difficultés, par ses destroyers jusque Alexandrie, ou il arrivera le 19 Septembre, pour y être réparé, avant d'être envoyé, pour des réparations plus complètes, en Grande-Bretagne.

Bombardier torpilleur italien SM 79 "Sparviero" (épervier). Cet élégant bombardier est très apprecié de ses pilotes et sera celui qui aura les meilleurs résultats dans les torpillages, parmis les avions italiens

source : Wikipedia, CommandoSupremo.com (photo)
coule-1.jpgAtlantique nord
Les U99 et U65 attaquent le convoi HX-71 à 78 miles au nord ouest de Rockall. Le U65 coule le cargo britannique Tregenna et le U99 coule le cargo britannique Crown Arun.

Atlantique sud
Le corsaire allemand Thor coule le cargo néerlandais Tela.

source : UBoat.net, scharnhorst-class.dk
allemagne.pngLe général Paulus, commandant en chef adjoint de l'état-major de l'armée, présente les futurs plans de l'attaque contre l'U.R.S.S., dans lesquels sont envisagées trois offensives conjointes contre Leningrad, Moscou et Kiev, l'objectif principal étant toutefois d'attaquer au centre en direction de la capitale soviétique.

source : onwar.com, guerre-mondiale.org

Caricature de Leslie Illingworth paru dans le Daily Mail le 17 Septembre 1940

sur la roulette: bataille d'Angleterre

source : CartoonHub

16 Septembre 1940

Publié le par Fix

uk.gifFront ouest
Bataille d'Angleterre
Suite aux pertes du 15, Adolf Hitler est furieux et blâme Hermann Goering pour cet échec, blâme que celui ci s'empressera de reporter sur ses pilotes en déclarant que les chasseurs n'ont pas assez protégés les bombardiers.

Goering décide que les attaques diurnes sur Londres sont maintenant impossibles et annule l'ordre d'Hitler les concernant, reprenant la stratégie d'attaque des aérodromes anglais en journée. Malheureusement pour la Luftwaffe, le temps donné au Fighter command a permit à celui ci de se renforcer et tout est à refaire.

Afin de contenter les demandes d'Adolf Hitler concernant les attaques sur Londres, il ordonne le bombardement de nuit de la capitale britanniques pour aussi longtemps que se sera possible, sachant fort bien que les chasseurs anglais n'y peuvent pas grand chose.

Dans la journée
Activité allemande réduite. Un raid de 350 avions arrive sur le Kent à 8h, mais il s'en retourne rapidement et n'est déjà plus sur le sol anglais à 8h35.
Le reste de l'activité allemande est réduite à des raids de reconnaissance.

La nuit
Activité allemande en hausse, en comparaison avec les nuits précédentes.
De 19h40 à 23h50 des raids ont lieux sur les Midlands, jusque Liverpool, le nord du pays de galle et le Bristol channel. Londres est aussi attaqué par le sud est et le nord de l'estuaire de la Tamise.
A partir de 23h50 les raids se concentrent sur Londres, jusque 5h30.

Gros titres du Daily Herald du 16, commentant les victoires de la veille. (175 avions nazis détruits, Buckingham Palace bombardé pour la 3e fois, Triomphe de la RAF dans la plus grosse bataille aérienne de la guerre, ...)

Météo : Pluie et nuage.
Opérations britanniques : 67 patrouilles faites par 68 avions dans la nuit du 15 au 16 septembre. 78 patrouilles faites par 428 avions le 16 septembre.
Opérations allemandes (estimations RAF) : 175 avions ont étés engagés au dessus de la Grande-Bretagne dans la nuit du 15 au 16 Septembre. 350 l'ont étés le 16 Septembre en journée.
Pertes allemandes déclarés par la RAF : 2 bombardier confirmés
Pertes alliées déclarés par la RAF : 1 Spitfire
Etat des aérodromes : aucune information
Nombre d'avions utilisables par le Fighter command le 16 Septembre à 9h : 47 Blenheim, 192 Spitfires, 389 hurricanes, 24 Défiants et 8 gladiators

source : onwar.com, guerre-mondiale.org, Battleofbritain.net, Bataille d'angleterre sur le site de la RAF
egypte.gifFront d'Afrique du nord
L'avance italienne continue en Egypte. L'armée italienne capture Sidi Barrani, à quelque 100 kilomètres de la frontière avec la Libye.
Suite à des problèmes logistiques, l'armée italienne arrête cependant son offensive et commence à construire un camp fortifié pour tenir la place.
Chars leger italiens. Ceux ci ont de gros problèmes pour progresser, s'ensablant souvent, ce qui nécessite de longues heures pour les désensabler.

Le fort de Sidi Barani, capturé par les italiens le 16 Septembre

Durant la nuit du 16 au 17, les avions du porte-avion HMS Illustrious, escorté par le cuirassé HMS Valiant, les croiseur HMS Kent, HMS Calcutta, HMS Coventry, et 7 destroyers, attaquent La ville portuaire de Benghazi, en Cyrénaïque. 4 navires italiens, 2 destroyers et 2 cargos, sont coulés dans le port.
Les avions britanniques larguent aussi des mines à l'entrée du port pour en bloquer l'accès.

Sur le chemin du retour pour Alexandrie, le HMS Kent et 2 destroyers se séparent du reste de la flotte pour aller bombarder le port de Bardia, à la frontière Egypto-libyenne.

source : onwar.com, wikipedia, guerre-mondiale.org, inilossum.com (photo)
coule-1.jpgAtlantique nord
Le U99 attaque le convoi SC-3 à 15 miles à l'ouest de Rockall, convoi qu'il a déjà attaqué la veille, et coule le cargo norvégien Lotos.

Atlantique sud
Le corsaire allemand Pinguin capture le cargo norvégien Nordvard.

source : UBoat.net, scharnhorst-class.dk


usa.gifLe United States Selective Training and Service Act est voté par l'administration américaine. Il permet la conscription des 21-35 ans dans les forces armées.

source : "Events leading up to World War II" sur iBiblio.org, onwar.com



Caricature de David Low paru dans le Evening Standard le 16 Septembre 1940 : "La symphonie de 9h"

sur la cabanne : Mon repos

source : CartoonHub

15 Septembre 1940

Publié le par Fix

uk.gifFront ouest
Bataille d'Angleterre
Le 15 Septembre est la dernière tentative allemande d'envergure pour détruire la RAF dans le ciel anglais, même si les britanniques mettrons plusieurs semaines à s'en apercevoir.

Les allemands ne réussissent pas à profiter du temps de ravitaillement des chasseurs britanniques entre les 2 raids majeurs car le nombre de chasseur allemand disponibles est si réduit que ceux ci doivent en partie être envoyés dans les 2 raids.

Le moral des pilotes de la Luftwaffe est cependant mauvais, surtout quand ils s'aperçoivent que près de 300 chasseurs peuvent s'opposer à un seul raid, alors qu’on leur avait dit que la RAF tout entière n'en avait pas autant.
Les combats aériens au dessus de Londres et sur le chemin du retour occasionnent de graves pertes à l'aviation allemande et gène la précision de leur bombardement, les obligeant souvent à larguer leur bombes sans regarder ou elles vont tomber.

Une salle du Royal Observer Corps. Une fois que les informations récoltés par les observateurs britanniques sont rassemblés, elles sont transmises à la salle du filtre du Fighter Command, pour coordonner les attaques contre les avions allemands

Dans la journée
2 attaques majeures ont lieux dans la journée.
A 11h la première attaque commence avec une première vague de 100 avions, suivi d'une seconde de 150. Leur objectif est le centre de Londres. Sur ces avions environ 100 arrivent au centre de Londres.

La seconde attaque commence à 14h, organisé elle aussi en 2 vagues de 150 puis 100 avions. L'objectif de cette attaque est toujours Londres, mais aussi le sud est, le sud ouest du Kent et la zone de Maidstone. Quelque 70 avions réussissent à arriver dans la zone centrale de Londres.

A 15h30 25 avions allemands bombardent Portland, et à 17h25 50 avions allemands attaquent Southampton. Ces 2 attaques sont repoussées par les chasseurs de la RAF.

Plan de l'attaque majeure de 11h

La nuit
Les raids commencent à 20h avec encore une fois Londres pour objectif. Les raids se suivent toute la nuit, entre 22h et 1h venant de France et de 1h à 5h de hollande, venant par l'estuaire de la Tamise.
15 autres raids ont lieux, notamment sur le sud du pays de galle, Bristol et le Bristol Channel. Quelques raids pénètrent jusque les midlands et Liverpool.
2 raids ont lieux dans la zone de Digby et Church Fenton, et 2 autres sur l'Irish Channel.

Des opérations de minage ont lieux près de Montrose et Flamborough Head.

Les destructions le 15 Septembre sont à nouveau très importantes. C'est aussi la plus grosse attaque diurne sur Londres depuis le début de la bataille D'angleterre.

Météo : beau temps, avec quelque nuages.
Opérations britanniques : 28 patrouilles faites par 28 avions dans la nuit du 14 au 15 septembre. 115 patrouilles faites par 705 avions le 15 septembre.
Opérations allemandes (estimations RAF) : 80 avions ont étés engagés au dessus de la Grande-Bretagne dans la nuit du 14 au 15 Septembre. 600 l'ont étés le 15 Septembre en journée.
Pertes allemandes déclarés par la RAF : 48 chasseurs, 110 bombardier et 28 avions non identifiés confirmés, 10 chasseur, 28 bombardiers et 4 avions non identifiés probables.
Pertes alliées déclarés par la RAF : 25 avions
Pertes réelles : 60 avions allemands et 26 avions britanniques.
Etat des aérodromes : aucune information
Nombre d'avions utilisables par le Fighter command le 15 Septembre à 9h : 47 Blenheim, 192 Spitfires, 389 hurricanes, 24 Défiants et 8 gladiators

source : guerre-mondiale.org, onwar.com, Bataille d'angleterre sur le site de la RAF, Battleofbritain.net
coule-1.jpgAtlantique nord
Le U48 et le U99 attaquent le convoi SC-3 à 65 miles à l'ouest de Rockall. Le U48 coule le cargo grec Alexandros, le cargo britannique Empire Volunteer et la corvette britannique HMS Dundee. Le U99 coule le cargo canadien Kenordoc.
Le U65 attaque le convoi HX-70 à 180 miles de Barra Head, en Ecosse, et coule le cargo norvégien Hird.

source : UBoat.net
roumanie2.gifAprès que les partis traditionnels aient refusés d'envoyer des membres compétents au gouvernement, le général Antonescu se tourne vers le parti nationaliste de la garde de fer, et leur offre des sièges au gouvernement.
La garde de fer va bientôt accepter la proposition du "conducator", entamant la periode dite de l'état national légionnaire (Statul national-legionar).

source : Wikipedia


canada.gifSuite aux changements dans la législation en Août dernier, les hommes célibataires âgés de 21 à 24 ans sont appelés sous les drapeaux.

source : guerre-mondiale.org, onwar.com


urss.jpgL'âge de la conscription est porté à 19 ans.

source : guerre-mondiale.org, onwar.com

14 Septembre 1940

Publié le par Fix

uk.gifFront ouest
Dans une conversation entre Keith Park, commandant la défense de la zone de Londres, et le maréchal de l'air Hugh Dowding, commandant en chef de Fighter Command, Park fait part de son étonnement suite au changement de tactique de la Luftwaffe. Les bombardements sur Londres, pour meurtriers qu'ils sont, ont permit au Fighter Command d'avoir un temps de repos, et celui ci est maintenant à nouveau presque à pleine force, obligeant la Luftwaffe à tout refaire si elle veut à nouveau empêcher la RAF d'être maître du ciel.

Dans une réunion avec les commandants de la marine, de l'armée et de l'armée de l'air, Adolf Hitler, déclare que tout est prêt pour l'invasion de l'Angleterre au niveau naval.
Il décide que la Luftwaffe a besoin de 4 ou 5 jours consécutifs de beau temps pour prendre définitivement l'avantage sur la R.A.F. Il donc repousse une nouvelle fois la prise de décision concernant l'opération Seelöwe, jusqu'au 17 septembre, repoussant l'invasion elle même au 27, dernier jour du mois avec des marées favorables.

Bataille d'Angleterre
Dans la journée

2 attaques ont lieux sur Londres via le Kent et l'Estuaire de la Tamise.
Le premier, comportant 150 avions, vers 15h45 réussit à atteindre la zone centrale de Londres.
Le second, comportant 100 avions, vers 18h35, est plutôt dirigé sur les aérodromes de la périphérie de Londres : Kenley, Biggin Hill, Hornchurch et Northolt, même si ils visent la capitale britannique aussi.
Le reste de l'activité allemandes à consisté en des raids de reconnaissances.

La nuit
Activité allemande légère en dépit du temps favorable.
Entre 20h et 22h de petits raids traversent le Sussex et le Kent, en direction de Londres et l'estuaire de la Tamise.
Entre 22h et 1h des raids d'avions solitaires ont lieux au dessus de l'estuaire de la Tamise et de l'Essex.
Les derniers bombardiers quittent la zone de Londres à 3h.
Des raids de minage ont lieux au large de Aberdeen, du Firth of Forth, de Holy Island, du Bristol Channel, d'Humber, de Milford Haven et d'Hartlepool.

Les stations du métro de Londres sont transformés en abris ou la population se réfugie en cas d'alerte. Les alertes de nuit étant parfois très longues, il n'est pas rare que les gens y dorment


Météo :
averses et des orages localement. Les détroits, la manche et l'estuaire de la Tamise sont nuageux.
Opérations britanniques : 51 patrouilles faites par 55 avions dans la nuit du 13 au 14 septembre. 172 patrouilles faites par 860 avions le 14 Septembre.
Opérations allemandes (estimations RAF) : 175 avions ont étés engagés au dessus de la Grande-Bretagne dans la nuit du 13 au 14 Septembre. 400 l'ont étés le 14 Septembre en journée.
Pertes allemandes déclarés par la RAF : 11 chasseurs, 4 bombardiers et 1 avion non identifié confirmés, 3 chasseurs probables.
Pertes alliées déclarés par la RAF : 12 avions
Etat des aérodromes : aucune information
Nombre d'avions utilisables par le Fighter command le 14 Septembre à 9h : 52 Blenheim, 215 Spitfires, 403 hurricanes, 16 Défiants et 7 gladiators

source : onwar.com, guerre-mondiale.org, Battleofbritain.net, Bataille d'angleterre sur le site de la RAF
coule-1.jpgAtlantique nord
Le sous-marin italien Emo coule le cargo britannique Saint Agnes.

source : RegiaMarina.net


usa.gifLes Etats-unis prennent pour stratégie la politique des "2 Ocean Navy", permettant d'avoir 2 flottes d'importance. Une pour le Pacifique, et une pour l'Atlantique.

source : "Events leading up to World War II" sur iBiblio.org

13 Septembre 1940

Publié le par Fix

uk.gifFront ouest
Bataille d'Angleterre
Réunion à Berlin entre les principaux acteurs allemands de l'offensive contre l'Angleterre, Hitler, Göring, Milch, Kesselring et Jodl en étant les plus importants.
Adolf Hitler déclare que la Luftwaffe n'a pas encore acquis la supériorité aérienne sur la RAF. Il déclare que bientôt les troupes vont prendre la direction des ports et que les bombardiers allemands doivent continuer à "tordre le coeur des britanniques" en bombardant leur capitale.

Dans la journée

L'activité allemande est faible. Dans la matinée de nombreux raids ont lieux sur le Kent et Londres. La mauvaise visibilité gène l'interception des avions allemands, ce qui permet à ceux ci d'avoir des pertes très légères.
Entre 15h et les opérations nocturnes, les opérations allemandes consistent en des raids de reconnaissance.

La nuit
Début de l'activité allemande à 20h45. Londres est à nouveau l'objectif principal mais d'autres raids frappent l'east Anglia,la région de Duxford, le sud du pays de galle et le Bristol Channel.
Le Palais de Buckingham est à nouveau endommagé, et la chapelle Royale est détruite.
L'activité allemande s'arrête à 5h25

Météo : temps instable
Opérations britanniques : 5 patrouilles faites par 5 avions dans la nuit du 12 au 13 septembre. 98 patrouilles faites par 209 avions le 13 Septembre.
Opérations allemandes (estimations RAF) : 120 avions ont étés engagés au dessus de la Grande-Bretagne dans la nuit du 12 au 13 Septembre. 90 l'ont étés le 13 Septembre en journée.
Pertes allemandes déclarés par la RAF : 1 bombardier et 2 avions non identifiés confirmés
Pertes alliées déclarés par la RAF : 1 Hurricane
Etat des aérodromes : aucune information
Nombre d'avions utilisables par le Fighter command le 13 Septembre à 9h : 51 Blenheim, 208 Spitfires, 393 hurricanes, 18 Défiants et 8 gladiators

source : Battleofbritain.net, Bataille d'angleterre sur le site de la RAF, Worldwar-2.net
egypte.giffront d'afrique du nord
5 divisions italiennes, accompagnés de 200 chars, traversent la frontière entre la Libye et l'Egypte. L'armée italienne en Afrique est sous le commandement du général Graziani. Celui ci dispose d'une réserve de 8 divisions qui restent en Lybie mais qui sont disponibles au besoin.

Les Britanniques de la British Western Desert Force, composée de la 7e division blindé et de la 4e division indienne, sous les ordres du général O'Connors, très largement dominés numériquement par les forces italiennes, ont pour ordre de retraiter, si besoin, jusque Mersa Matruh, ou ils doivent arrêter la retraite et se battre.

La ville frontière de Sollum, évacué par les britanniques, est capturé par l'armée italienne.

Colonne d'infanterie italienne en marche après la prise de Sollum. Plus encore que les britanniques, les soldats italiens doivent affronter le climat du désert, les températures dépassant les 45 degrès en journée, avec des rations d'eau réduites : 1 litre par homme et par jour.

source : guerre-mondiale.org, onwar.com, Worldwar-2.net, inilossum.com (photo)
ethiopie.gifFront d'Afrique orientale
Les troupes italiennes pénètrent de plus de 30 kilomètres au Kenya.

source : guerre-mondiale.org, onwar.com


mouvement-naval.jpgLa Royal Navy positionne ses unités lourdes à proximité des zones probables de débarquement allemand.
Les cuirassés HMS Nelson et HMS Rodney rejoignent respectivement le HMS Hood à Rosyth et le HMS Revenge à Plymouth.
Des cuirassés lourds et des destroyers prennent également position.

source : guerre-mondiale.org, onwar.com

Caricature de Leslie Illingworth paru dans le Daily Mail le 13 Septembre 1940

Texte : Depechez vous les gars, j'entend des pas

source : CartoonHub

12 Septembre 1940

Publié le par Fix

uk.gifFront ouest
Bataille d'Angleterre
Dans la journée

Activité allemande réduite, presque uniquement constitué de raids de reconnaissances au sud est et au sud ouest. 6 raids de petites envergures ont lieux au dessus de Londres.

La nuit
Activité très réduite, rapporté aux nuits précédentes. Les raids ont lieux principalement entre 21h et 22h et diminuent ensuite en intensités jusque 3h30, heure où les derniers raids retournent à leurs bases.
Londres, Liverpool, les midlands et le sud du pays de galle sont encore les cibles principales.

Affiche britannique indiquant la procédure à suivre quand on est en voiture et qu'un raid aérien survient

Météo : temps instable avec de la pluie un peu partout.
Opérations britanniques : 54 patrouilles faites par 58 avions dans la nuit du 11 au 12 septembre. 81 patrouilles faites par 247 avions le 12 Septembre.
Opérations allemandes (estimations RAF) : 125 avions ont étés engagés au dessus de la Grande-Bretagne dans la nuit du 11 au 12 Septembre. 50 l'ont étés le 12 Septembre en journée.
Pertes allemandes déclarés par la RAF : 1 bombardier et 2 avions non identifiés confirmés
Pertes alliées déclarés par la RAF : aucunes
Etat des aérodromes : Manston est inutilisable de nuit.
Nombre d'avions utilisables par le Fighter command le 12 Septembre à 9h : 50 Blenheim, 208 Spitfires, 392 hurricanes, 21 Défiants et 8 gladiators

source : guerre-mondiale.org, onwar.com, Battleofbritain.net, Bataille d'angleterre sur le site de la RAF
coule-1.jpgAtlantique sud
Le corsaire allemand Pinguin coule le cargo britannique Benavon.

source : scharnhorst-class.dk


usa.gifL'ambassadeur américain à Tokyo, M. Joseph Grew, met en garde le secrétaire d'état américain, M. Hull, à propos d'un embargo sur le pétrole en indiquant que le Japon pourrais prendre cette mesure comme une "sanction" et prendre des mesures de représailles.
Seul une démonstration de force avec la détermination d'en user peut être efficace
Le Japon n'a été dissuadé de prendre plus de libertés avec les intérêts américains que parce qu'il respecte notre puissance potentielle. Il est également clair qu'ils ont piétinés nos droits dans la même mesure que la force de leur conviction que le peuple des Etats-Unis ne permettrait pas que cette puissance soit utilisée.

source : "Events leading up to World War II" sur iBiblio.org
canada.gifLe cabinet de guerre Canadien donne aux autorités canadiennes le pouvoir d'emprisonner les marins étrangers, venant de navires non canadiens, qui "désobéissent" dans les ports canadiens.

source : Worldwar-2.net


etoile.jpgDébut de la planification du ghetto de Varsovie par les Allemands, qui estiment à 500.000 le nombre de Juifs de la cité.

source : guerre-mondiale.org, onwar.com

11 Septembre 1940

Publié le par Fix

uk.gifFront ouest
Douvres est a nouveau bombardé par l'artillerie allemande

Bataille d'Angleterre
Dans la journée

Une attaque majeure est effectuée sur le Kent vers 15h30, par 250 avions allemands. Sur ces 250, 30 arrivent à pénétrer jusque Londres centre.
Le reste de l'activité allemande est confiné autour de Portsmouth et sur des raids de reconnaissances.

La nuit
L'activité allemande commence à 20h20. Ces raids ont Londres pour objectif, mais ne parviennent pas à passer le barrage de DCA autour de Londres.
de 21h50 à 1h30 de nombreux raids attaquent le sud du pays de galle et Liverpool.
A partir de 1h45 les raids sur Londres deviennent plus nombreux mais sont presques inexistants sur le reste du pays.
Les raids continuent sur Londres jusque 5h du matin.
Dans la nuit, le palais de Buckingham est endommagé, et les usines de Spitfires à Southampton sont gravement endommagées.

Des opérations de minage ont lieux dans l'estuaire de la Tamise et au large de la côte du Northumberland et de l'Aberdeenshire.

Résultat d'un bombardement sur Londres.

Météo : beau temps, avec des averses localement. Nuageux sur la Manche et l'estuaire de la Tamise.
Opérations britanniques : 38 patrouilles faites par 41 avions dans la nuit du 10 au 11 septembre. 114 patrouilles faites par 678 avions le 11 Septembre.
Opérations allemandes (estimations RAF) : 200 avions ont étés engagés au dessus de la Grande-Bretagne dans la nuit du 10 au 11 Septembre. 500 l'ont étés le 11 Septembre en journée.
Pertes allemandes déclarés par la RAF : 33 chasseurs, 48 bombardier et 8 avions non identifiés confirmés, 12 chasseur et 22 bombardiers probables.
Pertes alliées déclarés par la RAF : 28 avions
Pertes réelles : 29 avions allemands et 25 avions britanniques.
Etat des aérodromes : Biggin Hill est inutilisable de nuit.
Nombre d'avions utilisables par le Fighter command le 11 Septembre à 9h : 61 Blenheim, 214 Spitfires, 387 hurricanes, 21 Défiants et 8 gladiators

source : Bataille d'angleterre sur le site de la RAF, guerre-mondiale.org, onwar.com, Battleofbritain.net
coule-1.jpgAtlantique nord
Le U99 coule le cargo britannique Albionic, au sud ouest de Rockall.
Le U28 attaque le convoi OA-210 au sud ouest de Rockall, et coule le cargo néerlandais Maas et endommage le cargo britannique Harpenden.

source : UBoat.net
roumanie2.gifDissolution du Parti de la Nation, le dernier parti politique encore autorisé.
Le seul parti politique autorisé en Roumanie est maintenant celui de la garde de fer, le parti fasciste roumain.

source : guerre-mondiale.org

Caricature de David Low paru dans le Evening Standard le 11 Septembre 1940 : "L'imprenable cible"

Sur la sacoche : la violence, pas la victoire
sur le coeur
: le coeur de la population londonienne

source : CartoonHub